12 juin 1945



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

12 juin 1945

Juin

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Bornéo

Les troupes australiennes atteignent à moins de dix milles de Brunei

Okinawa

L'artillerie américaine a abattu l'un des bombardements les plus lourds de toute la guerre du Pacifique



Le plus tôt enregistré était quand Andres Bonifacio, avec Emilio Jacinto, Restituto Javier, Guillermo Masangkay, Aurelio Tolentino, Faustino Manalak, Pedro Zabala et quelques autres Katipuneros sont allés à la grotte Pamitinan à Montalban, Rizal pour initier de nouveaux membres du Katipunan. Bonifacio a écrit Vive l'indépendance des Philippines ! ou Vive l'indépendance des Philippines sur les murs de la grotte pour exprimer le but de leur société secrète. [3] Bonifacio a également dirigé le Cri de Pugad Lawin, qui signale le début de la Révolution philippine. Les membres du Katipunan, dirigés par Bonifacio, ont déchiré leurs attestations fiscales communautaires (cédules personnelles) pour protester contre la conquête espagnole. [4] [5]

La révolution philippine a commencé en 1896. Le pacte de Biak-na-Bato, signé le 14 décembre 1897, a établi une trêve entre le gouvernement colonial espagnol et les révolutionnaires philippins. Selon ses termes, Emilio Aguinaldo et d'autres dirigeants révolutionnaires se sont exilés à Hong Kong après avoir reçu 400 000 pesos du gouvernement espagnol. [6]

Au début de la guerre hispano-américaine, le commodore George Dewey a navigué de Hong Kong à la baie de Manille à la tête de l'escadron asiatique de la marine américaine. Le 1er mai 1898, Dewey a vaincu les Espagnols lors de la bataille de la baie de Manille, ce qui a permis aux États-Unis de contrôler le gouvernement colonial espagnol. Plus tard ce mois-ci, la marine américaine a ramené Aguinaldo aux Philippines. [7] Aguinaldo arrive le 19 mai 1898 à Cavite. [8]

Le 5 juin 1898, Aguinaldo a publié un décret à la maison Aguinaldo située dans ce qui était alors connu sous le nom de Cavite El Viejo proclamant le 12 juin 1898 comme le jour de l'indépendance. Les Acta de la Proclamacion de la Independencia del Pueblo Philippin a été solennellement lu par son auteur, Ambrosio Rianzares Bautista, conseiller de guerre et délégué spécial d'Aguinaldo. [9] La déclaration de 21 pages a été signée par 98 Philippins, nommés par Aguinaldo, et un officier d'artillerie américain à la retraite, le colonel L. M. Johnson. [10] Le drapeau philippin a été officiellement déployé pour la première fois vers 16h30, alors que la Marcha Nacional Filipina était jouée par le groupe de San Francisco de Malabon. [11]

La proclamation a été initialement ratifiée par 190 présidents municipaux des 16 provinces contrôlées par l'armée révolutionnaire le 1er août 1898, et a de nouveau été ratifiée le 29 septembre 1898 par le Congrès de Malolos. [12]

Les Philippines n'ont pas réussi à obtenir la reconnaissance internationale de leur indépendance, notamment les États-Unis d'Amérique et l'Espagne. Le gouvernement espagnol a ensuite cédé l'archipel des Philippines aux États-Unis dans le traité de Paris de 1898. Le gouvernement révolutionnaire des Philippines n'a pas reconnu le traité et les deux parties ont ensuite combattu ce qui était connu sous le nom de guerre américano-philippine. [13] [14]

Les États-Unis d'Amérique ont accordé l'indépendance aux Philippines le 4 juillet 1946. Conformément à la Philippine Independence Act (plus connue sous le nom de "Tydings-McDuffie Act"), le président Harry S. Truman a publié la proclamation 2695 du 4 juillet 1946. reconnaissant officiellement l'indépendance des Philippines. [15] Le même jour, le Traité de Manille a été signé. [16]

Le 4 juillet a été choisi comme date par les États-Unis parce qu'il correspond au jour de l'indépendance des États-Unis, et ce jour a été observé aux Philippines comme Le jour de l'indépendance jusqu'en 1962. Le 12 mai 1962, le président Diosdado Macapagal a publié la proclamation présidentielle n° 28, qui a déclaré le 12 juin un jour férié spécial dans toutes les Philippines, ". en commémoration de la déclaration de notre peuple de son droit inhérent et inaliénable à la liberté et à l'indépendance. [17] " Le 4 août 1964, la loi de la République n° 4166 a renommé la fête du 4 juillet en " Jour de la République philippine ", a proclamé le 12 juin " Jour de l'indépendance des Philippines " et a enjoint à tous les citoyens des Philippines d'observer ce dernier avec des rites dignes . [18]

Avant 1964, le 12 juin était le jour du drapeau dans le pays. En 1965, le président Diosdado Macapagal a publié la proclamation n° 374, qui a déplacé le jour du drapeau national au 28 mai (date à laquelle le drapeau philippin a été hissé pour la première fois lors de la bataille d'Alapan située à Imus, Cavite en 1898). En 1994, le président Fidel V. Ramos a publié le décret exécutif n° 179, prolongeant la période de célébration du 28 mai au jour de l'indépendance des Philippines le 12 juin, ordonnant aux départements gouvernementaux, aux agences, aux bureaux, aux sociétés détenues et contrôlées par le gouvernement, aux agences de l'État et au gouvernement local. unités, et même des établissements privés, d'afficher bien en vue le drapeau national dans tous les bâtiments publics, institutions gouvernementales et résidences officielles au cours de cette période en ordonnant au ministère de l'Éducation, en coordination avec le secteur privé, les organisations non gouvernementales et les groupes socio-civiques , d'interdire l'affichage proéminent du drapeau national sur toutes les places publiques et, chaque fois que cela est possible, dans tous les bâtiments et maisons privés pour célébrer l'indépendance nationale. [19] [20]

Comme l'exige la loi, le drapeau des Philippines, arboré pour la première fois ce jour-là en 1898, est affiché dans les maisons et les établissements dès le 28 mai, jour du drapeau, ou à une date choisie en mai par la Commission historique nationale des Philippines , qui sert d'organisateur des célébrations, au 30 du mois. [21] Kawit, Cavite tient un acte commémoratif annuel avec le lever du drapeau au sanctuaire d'Aguinaldo et la lecture de la Déclaration d'indépendance des Philippines. [22] Dans le monde entier, les Philippins se réunissent le 12 juin ou à une date proche pour célébrer publiquement, parfois avec un défilé. [23] Il y a aussi des célébrations locales, ainsi qu'une célébration nationale à Manille, la capitale nationale, qui, ces dernières années, comprenait un défilé civilo-militaire d'organisations en uniforme et de droits publics et privés, le dernier grand défilé a eu lieu à 2018 pour marquer le 120e anniversaire de la nationalité. [24]


Le 12 juin 1945, Niecey Brown, une femme noire de 74 ans, est décédée des suites de blessures après qu'un policier blanc en congé, George Booker, est entré de force dans sa maison et l'a battue à mort avec une bouteille à Selma, en Alabama.

Au petit matin du 10 juin, l'agent Booker est arrivé au domicile de Mme Brown à l'improviste. Selon les rapports, lorsque Mme Brown a ouvert la porte, l'agent Booker a demandé à entrer afin qu'il puisse parler avec l'un des membres de sa famille. Lorsque Mme Brown lui a refusé l'entrée et lui a demandé de partir, l'agent Booker a donné un coup de pied dans la porte et a commencé à la frapper avec une bouteille, lui fracturant le crâne.

Lige Brown, le mari de Mme Brown, est venu en aide à sa femme et a tiré sur le policier à l'épaule en légitime défense. Les deux petits-enfants des Brown étaient également à la maison et ont été témoins de l'attaque brutale contre leur grand-mère. Deux jours plus tard, Mme Brown, dont le crâne a été écrasé, est décédée des suites de ses blessures, n'ayant jamais repris connaissance.

L'officier Booker a été arrêté et accusé de meurtre. Lors de son procès en septembre 1945, son avocat a mis en garde le jury entièrement blanc : « [I] si nous condamnons cet homme courageux qui défend la bannière de la suprématie blanche par ses actions, alors nous pouvons aussi bien donner toutes nos armes aux nègres. et laissez-les diriger la ceinture noire. Le jury a tenu compte de cet avis, ignorant les témoignages oculaires et délibérant pendant quelques minutes seulement avant d'acquitter l'agent Booker de toutes les accusations.

Après la guerre civile, le système de police a évolué comme un moyen de maintenir la hiérarchie raciale. Bien que les officiers soient censés protéger et servir leurs communautés, dans la plupart des cas, les services de police étaient limités aux officiers blancs, dont beaucoup ont utilisé leur pouvoir pour soumettre les Noirs à une violence aveugle. Les officiers qui terrorisaient et brutalisaient les Noirs étaient rarement tenus pour responsables et étaient souvent plutôt exaltés en tant que défenseurs et défenseurs de la hiérarchie raciale.


Aujourd'hui dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale - 2 juin 1940 & 1945

US Navy TG 38.3 au large d'Okinawa, mai 1945. US Navy Curtiss SB2C-4 Helldiver bombardiers en piqué du porte-avions USS Essex. Contexte : le cuirassé USS Washington, un porte-avions de classe Essex et un porte-avions léger de classe Independence (US Navy photo 1996.253.360)

Il y a 80 ans, le 2 juin 1940 : navire à vapeur américain Président Roosevelt quitte Galway, Irlande avec 720 citoyens américains.

paquebot américain Manhattan quitte Gênes, Italie avec 1905 citoyens américains.

Il y a 75 ans, le 2 juin 1945 : L'US Naval Task Force 38 attaque des bases kamikazes dans le sud du Japon, forçant des opérations plus au nord au Japon.


Archives du bureau de l'éducation

Établi: Au ministère de l'Intérieur, à compter du 1er juillet 1930, par la loi sur les crédits du ministère de l'Intérieur pour l'exercice 1931 (46 Stat. 281), le 14 mai 1930.

Agences prédécesseurs :

Au ministère de l'Intérieur :

Transferts : À l'Agence fédérale de sécurité par le plan de réorganisation n° I de 1939, le 1er juillet 1939 au ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être (HEW) nouvellement créé par le plan de réorganisation n° 1 de 1953, en vigueur le 11 avril 1953 à l'Éducation nouvellement créée Division, HEW, entrée en vigueur le 1er juillet 1972, par les modifications de l'éducation de 1972 (86 Stat. 327), le 23 juin 1972.

Les fonctions: Collecte et diffusion d'informations sur l'éducation aux États-Unis et à l'étranger et promotion de pratiques éducatives améliorées grâce à une aide financière et à des études et programmes spéciaux.

Aboli: En vigueur le 4 mai 1980, par la Loi sur l'organisation du ministère de l'Éducation, 17 octobre 1979 (93 Stat. 668).

Agences remplaçantes : Département d'éducation.

Instruments de recherche : Carmen Delle Donne, comp., Inventaire préliminaire des archives du Bureau de l'éducation, PI 178 (1974).

Documents associés : Copies enregistrées des publications de l'Office of Education dans RG 287, Publications of the U.S. Government.
Dossiers généraux du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être, RG 235.
Documents généraux du ministère de l'Éducation, RG 441.

12.2 Dossiers du Commissariat à l'éducation
1870-1979

Histoire: Ministère indépendant de l'éducation créé par la loi sur le ministère de l'Éducation (14 Stat. 434), le 2 mars 1867. Abrogé et remplacé par le Bureau de l'éducation du ministère de l'Intérieur par la loi générale d'appropriation pour l'exercice 1869 (15 Stat. 106), 20 juillet 1868. Redésigné le Bureau de l'éducation, à compter du 1er juillet 1869, par la loi d'appropriation générale pour l'exercice 1870 (15 Stat. 291), le 3 mars 1869. Continué comme le Bureau de l'éducation en vertu de l'appropriation suivante agit jusqu'en 1930. VOIR 12.1.

12.2.1 Enregistrements généraux

Documents textuels : Copies de presse des lettres envoyées, 1870-1908, avec des lacunes. Copies de presse de lettres envoyées aux fonctionnaires fédéraux, 1892-1909, avec des lacunes. Communiqués de presse des commissaires, 1963-69. Index incomplet des lettres reçues non localisées, 1893-1907. Dossiers centraux sélectionnés, 1944, 1953-62. Dossiers de bureau du commissaire Earl James McGrath, 1947-1953. Dossiers du bureau, discours, articles et déclarations des commissaires Samuel M. Brownell, 1953-56, et Lawrence G. Derthick, 1958-59. Dossiers du Conseil fédéral de l'enseignement professionnel, 1918-31. Dossiers du Comité fédéral des citoyens sur l'éducation, 1926-52. Correspondance, dossiers de programmes 1969-74, dossiers administratifs 1957-80, dossiers de réunions 1964-81, dossiers de lecture 1964-81, dossiers de sous-comités 1969-80, 1966-81 et dossiers de groupes de travail temporaires, 1967-80, du Comité interinstitutions de l'éducation (FICE). Correspondance, mémorandums et rapports relatifs à l'établissement, au fonctionnement et à la fin des programmes d'éducation en temps de guerre, 1940-1945, y compris les dossiers de l'Office of Education Wartime Commission, 1941-1943. Dossiers de justification budgétaire, Direction de la gestion administrative, 1923-1961. Dossiers de justification budgétaire, exercices 1953 et 1961, Direction des finances, Bureau de l'administration. Documents relatifs à la National Defense Education Act of 1958 (NDEA), 1949-63, y compris les documents généraux du Comité présidentiel sur l'éducation au-delà du lycée, 1954-59 documents du groupe de travail du ministère sur l'enseignement supérieur, 1957-58 un document non publié intitulé "The National Defense Education Act of 1958: A Brief Chronology" divers dossiers d'aide financière, 1949-58 correspondance concernant le soutien public à la législation sur l'éducation, 1958 briefing books, 1958 dossiers liés à la NDEA du commissaire adjoint à l'enseignement supérieur Ralph CM Flynt, 1958 dossiers du secrétaire adjoint du ministère de la Santé, de l'Éducation et du Bien-être, Elliot L. Richardson, 1958 et dossiers du commissaire relatifs à la mise en œuvre de la loi, 1958. Documents du Bureau of Higher Education relatifs aux inspections annuelles de l'Université Howard, 1941- 78. Rapports de la Conférence de la Maison Blanche sur l'éducation, 1955-57. Dossiers des projets de loi de la Chambre et du Sénat, 85e Congrès, 1957-58. Dossiers de bureau, 1928-80. Dossiers relatifs à la formation professionnelle des travailleurs de la défense, 1941-46. Rapport statistique de la bibliothèque pour les établissements d'enseignement supérieur, 1940. Documents relatifs aux comités, panels et conseils, 1946-74. Documents relatifs à la formulation de la politique nationale d'éducation, 1964-79. Notices biographiques et personnelles des commissaires, 1953-79.

Publications sur microfilms : M635.

Cartes (1 élément) : Carte publiée, 1933, montrant le pourcentage d'analphabétisme dans chaque comté américain en 1930.

Films (16 bobines) : Fight for Life (drame), produit et réalisé par Pare Lorentz, sur la formation et la pratique obstétricales dans les bidonvilles d'une grande ville, 1940 (8 bobines). Discours du président Dwight D. Eisenhower à la Conférence de la Maison Blanche sur l'éducation, 1955 (1 bobine). Deux films expliquant la Vocational School Act de 1963 (2 bobines). Deux émissions "Face the Nation" mettant en vedette le commissaire à l'éducation Francis Keppel discutant du financement des écoles locales et des effets du Civil Rights Act de 1964 sur l'éducation, 1965 (2 bobines). Film du ministère de l'Éducation du Kentucky relatif à l'utilisation par le Kentucky des fonds fournis par le Titre I de la Loi sur l'enseignement primaire et secondaire de 1965 (1 bobine). Hearst Movietone News production "Quest for Peace", Screen News Digest, volume 9, numéro 4, sur la politique étrangère des États-Unis en Asie, mettant en vedette le secrétaire au Travail Willard Wirtz, 1966 (2 bobines). VOIR AUSSI 12.8.

Enregistrements sonores (13 éléments) : Émission radio commémorative du 150e anniversaire de la Déclaration des droits, 15 décembre 1941 (2 éléments). Discours et discussions des commissaires à l'éducation, 1955-64, et cérémonie de prestation de serment de Francis Keppel comme secrétaire adjoint à l'éducation, 4 octobre 1965 (8 éléments). Discours radio de l'administrateur fédéral de la sécurité Paul V. McNutt sur le rôle de l'éducation dans la guerre, et l'émission radio « Marching Toward a Better World », 1942 (3 éléments). VOIR AUSSI 12.9.

Documents associés : Copies record des publications du Federal Board for Vocational Education dans RG 287, Publications of the U.S. Government.

12.2.2 Fichiers historiques

Documents textuels : Documents relatifs à l'efficacité et à l'économie, 1887-1912 stations de recherche et d'expérimentation, 1915-26 conventions d'éducation, 1926-32 éducation professionnelle et normes collégiales, 1909-30 éducation à l'étranger, 1912-24 enseignement secondaire, 1915-23 l'éducation routière Board, 1919-26 et American Education Week, 1924-28. Enquêtes sur les écoles publiques dans les États et les villes, 1911-30. Documents concernant les programmes de la Première Guerre mondiale (tels que l'américanisation, les jardins familiaux et scolaires et le jour du drapeau), 1917-18. Documents relatifs aux écoles d'ingénieurs, 1923 le "Plan du peloton" dans les écoles publiques, 1925-38 les collèges de concession de terres, 1929-30 écoles privées commerciales et commerciales, 1929 et l'enquête nationale sur la formation des enseignants, 1930-33. Documents relatifs à l'organisation et à l'administration du Bureau de l'éducation, l'éducation des immigrants et des Noirs, les congrès et conventions internationaux, l'éducation des adultes, les collèges juniors, l'éducation à la conservation et les écoles dans les réserves gouvernementales (y compris les écoles indiennes), ca. 1870-1950.

12.2.3 Dossiers de l'adjoint au commissaire

Documents textuels : Dossier de bureau, env. 1931-62, d'Ambrose Caliver, spécialiste de l'éducation des nègres (1930-50), adjoint au commissaire (1950-62), et chef de la section de l'éducation des adultes (1955-62).

12.2.4 Archives de la Division éditoriale

Documents textuels : Manuscrit, « Education in South Africa », 1918. Publications de l'Office of Education et du Federal Board for Vocational Education, 1875-1959.

Tirages photographiques (351 images): Des photographies, dont certaines de Lewis Hine, recueillies pour être utilisées dans les bulletins du Bureau of Education et d'autres publications, y compris des photographies des bureaux du bureau en 1923 et des vues de Washington, DC, depuis les bureaux, et des photographies de scènes de classe dans les écoles professionnelles et techniques et des participants aux services de vulgarisation agricole au Minnesota et au Wisconsin et à l'US School Garden Army, 1913-23 (ED). VOIR AUSSI 12.11.

12.2.5 Dossiers de la Division des grandes enquêtes

Documents textuels : Documents relatifs à l'Enquête nationale sur la formation des enseignants, y compris les procès-verbaux et les délibérations des organes consultatifs, la correspondance de 1930-33, les documents d'enquête de 1930-34, 1930-32 et les manuscrits des rapports d'enquête, 1932-33.

12.2.6 Dossiers de la Direction des médias éducatifs

Enregistrements sonores (56 éléments) : Émissions de radio sélectionnées produites par le Bureau de l'éducation, contenant des voix de personnalités enregistrées entre 1912 et 1951, des récits d'événements historiques, 1937-50, et des programmes d'importance éducative, 1938-49. VOIR ÉGALEMENT 12.9.

12.2.7 Archives de la division administrative

Documents textuels : Rapports de service sur le terrain, 1923-29. Rapports mensuels des chefs de division, 1932-35.

12.2.8 Dossiers du Bureau de l'information

Documents textuels : "Histoire de l'Office de l'éducation", 3 classeurs, 1968.

Enregistrements sonores (104 éléments) : Actes des Conférences de la Maison Blanche sur l'éducation, 1955 (17 éléments) et 1965 (87 éléments). VOIR AUSSI 12.9.

12.2.9 Dossiers du Bureau de la planification et de l'évaluation des programmes

Documents textuels : Dossiers de projets d'évaluation, 1970-73.

Enregistrements lisibles par machine (367 ensembles de données) : Sustaining Effects Study, 1975-79 (289 ensembles de données). Évaluation nationale de l'Emergency School Aid Act (ESAA), 1973-76 (78 ensembles de données). voir aussi 12.10.

12.2.10 Archives du Centre national des statistiques de l'éducation

Documents textuels : Documents de référence sur l'Évaluation nationale des progrès de l'éducation, 1959-64. Rapport technique d'une étude de test d'ancrage sur la faisabilité d'égaliser les tests de rendement en lecture, menée par l'Educational Testing Service, 1972-73. Manuels de programme élaborés par le California Education Information System pour un système automatisé de traitement des données pour les districts scolaires en Californie, 1972. Rapport de Mathematica, Incorporated, sur le noyau fédéral de données pour le niveau élémentaire/secondaire, 1974. Documents relatifs à l'administration du Programme de suivi pour les enfants défavorisés en âge d'aller à l'école primaire, 1969-74. Rapport final et autres documents relatifs à l'étude d'essai d'ancrage, 1972-75.

Enregistrements lisibles par machine (7 ensembles de données) : Étude sur l'égalité des chances en matière d'éducation (Coleman), 1966. VOIR ÉGALEMENT 12.10.

Documents associés : Copies record des publications du National Center for Educational Statistics dans RG 287, Publications of the U.S. Government.

12.2.11 Dossiers du Bureau de l'éducation pour les handicapés

Documents textuels : Subventions de la Division des services éducatifs concernant les écoles et les programmes scolaires pour enfants handicapés, 1965-68.

Tirages photographiques (700 images) : Enfants handicapés dans des cadres éducatifs, thérapeutiques et récréatifs, recueillis auprès des principaux systèmes scolaires publics et privés, 1938-65 (HC). VOIR AUSSI 12.11.

12.2.12 Dossiers du Bureau de l'élémentaire et du secondaire
Éducation

Documents textuels : Rapports techniques et statistiques et correspondance, 1969-74. Documents relatifs aux programmes universitaires financés par l'Institut des arts et des sciences humaines et les Instituts d'études avancées de la Loi sur la défense nationale, 1965-67. Correspondance du commissaire associé, 1962-67. Dossiers de cas de la Division de l'égalité des chances en matière d'éducation, Titre IV, 1965-70. Dossiers de projet du Bureau of Equal Educational Opportunity Emergency School Aid Act (ESAA), 1971-75.

12.3 Documents du Bureau du commissaire adjoint
1912-76

12.3.1 Archives de la Division de l'enseignement supérieur

Documents textuels : Rapports, correspondance et documents d'enquête, 1912-1942. Correspondance et dossier de référence de Walter G. Daniel, traitant de l'éducation des Noirs, 1951-53. Cartes d'enquête sur les inscriptions dans l'enseignement supérieur de l'automne, 1947-48. Rapports du comité de planification de l'État de la Conférence de la Maison Blanche sur l'éducation, 1955-57. Documents relatifs aux instituts de formation en conseil et orientation, 1959-61.

12.3.2 Archives de la Division de l'éducation internationale

Documents textuels : Rapports de projet sur les ateliers latino-américains, 1956-75. Dossiers, 1955-69, et rapports, 1951-76, relatifs au Programme international de perfectionnement des enseignants. Manuels et guides pédagogiques pour les coordonnateurs de programmes collégiaux et universitaires, 1954-1973. Documents concernant les boursiers du Programme international de développement de l'éducation, 1951-1974.

12.3.3 Dossiers de la Division des services

Documents textuels : Dossiers de la Section de l'enseignement à l'étranger, constitués d'un dossier de bureau de James F. Abel, assistant spécialiste en éducation rurale et assistant spécialiste en systèmes éducatifs étrangers, 1921-1927. Documents de la Section de l'économie domestique, comprenant la correspondance du spécialiste de l'économie domestique, les rapports de 1929-33 de la Division de l'économie domestique, 1917-1933 et les documents relatifs aux conférences sur l'économie domestique, 1923-1928, et aux enquêtes sur l'enseignement de l'économie domestique, 1923-26. Dossiers du Comité consultatif sur l'éducation par la radio, comprenant des procès-verbaux, de la correspondance du président, des dossiers de matières et de bureau, des questionnaires d'enquête et des scripts radio, 1929-1930 et un dossier de rapports, 1927-1929. Dossiers de la Buffalo School Survey, comprenant de la correspondance, 1930-1931 et des annexes, rapports et autres sources, 1927-30.

Tirages photographiques (293 images): Installations pour l'économie ménagère dans les écoles primaires et secondaires, et activités des étudiants dans ces écoles, recueillies par la Section d'économie domestique, 1925-30 (HE). VOIR AUSSI 12.11.

12.4 Dossiers du commissaire adjoint à l'enseignement professionnel
1917-46, 1973-76

12.4.1 Archives du Conseil fédéral de la formation professionnelle
(FBVE) et la Division de l'enseignement professionnel

Histoire: La FBVE a été créée en tant qu'agence indépendante par la Smith-Hughes Act (39 Stat. 929), du 23 février 1917, pour promouvoir l'enseignement professionnel dans l'agriculture, l'industrie et l'économie domestique. Fonctions élargies par les lois de réadaptation professionnelle du 27 juin 1918 (40 Stat. 617) et du 2 juin 1920 (41 Stat. 735), pour inclure la formation professionnelle pour les soldats et les civils handicapés. La responsabilité de la réadaptation professionnelle des anciens combattants a été transférée au Bureau des anciens combattants des États-Unis, 1921 (VOIR 15.5). La FBVE a été transférée au ministère de l'Intérieur par le décret n° 6166 du 10 juin 1933. A servi d'organe consultatif jusqu'à son abolition par le plan de réorganisation n° II de 1946, entré en vigueur le 16 juillet 1946. Fonctions administratives de la FBVE attribuées au commissaire à l'éducation, le 10 octobre , 1933, et le personnel de la FBVE est devenu la division de l'enseignement professionnel sous l'ancien directeur de la FBVE, redésigné en tant que commissaire adjoint à l'enseignement professionnel.

Documents textuels : Procès-verbaux des réunions de la FBVE et de ses commissions permanentes, 1917-46, avec index, 1917-33. Correspondance générale et documents connexes, 1917-42. Documents relatifs aux programmes de l'État, y compris les plans et les rapports financiers et statistiques, 1917-37. Correspondance et rapports d'agents sur le terrain, documentant l'établissement et l'administration de programmes d'enseignement dans les domaines du commerce et de l'industrie, de l'agriculture, des affaires, de l'économie domestique et de la réadaptation professionnelle, 1917-42.

12.4.2 Documents relatifs à la législation George-Deen

Histoire: Le George-Deen Vocational Education Act de 1936 (49 Stat. 1488), le 8 juin 1936, a autorisé, à compter du 1er juillet 1937, un financement supplémentaire des services d'enseignement professionnel dans les États et territoires.

Documents textuels : Correspondance du commissaire adjoint à l'enseignement professionnel John C. Wright concernant la législation George-Deen, 1935-38. Correspondance et autres documents relatifs aux conférences avec les directeurs de l'enseignement professionnel de l'État au sujet de la loi, 1936-37. Rapports des États sur les utilisations prévues des fonds George-Deen, 1936-37 et sur leur utilisation, 1938.

12.4.3 Documents relatifs au Comité consultatif de l'éducation

Histoire: Créé le 19 septembre 1936, en tant que Comité présidentiel sur l'enseignement professionnel, pour faire rapport sur le rôle du gouvernement fédéral dans l'enseignement professionnel. Le nom a changé pour refléter la responsabilité accrue, contenue dans la lettre présidentielle du 19 avril 1937, d'enquêter sur le rôle fédéral général dans l'éducation. Rapport soumis au président et au Congrès, février 1938.

Documents textuels : Dossier de bureau du commissaire adjoint à l'enseignement professionnel John C. Wright, comprenant sa correspondance et celle du commissaire à l'éducation John W. Studebaker avec le Comité consultatif sur l'éducation, les ébauches d'une déclaration sur l'enseignement professionnel par la Division de l'enseignement professionnel et diverses études, 1935- 39.

Documents associés : Copies record des publications du Comité consultatif sur l'éducation dans RG 287, Publications of the U.S. Government.

12.4.4 Dossiers de la formation professionnelle pour la production de guerre
Programme des travailleurs (VTWPW)

Histoire: Le programme VTWPW a été créé en tant que programme de formation professionnelle pour la défense nationale (VE-ND) par la deuxième loi sur l'appropriation des déficiences de 1940 (54 Stat. 632), le 27 juin 1940, qui a financé des cours de formation professionnelle industrielle pré-universitaire. Élargi par la First Supplemental Civil Function Appropriation Act de 1941 (54 Stat. 1033), le 9 octobre 1940, pour inclure des cours d'ingénierie de niveau collégial et une formation agricole. Est devenu connu sous le nom de VTWPW après l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. La formation prit fin en juin 1945 et la liquidation fut autorisée par le Congrès le 3 juillet 1945.

Documents textuels : Correspondance, émissions, plans et un rapport final publié sur le programme VTWPW avec des annexes non publiées (233 vols.), 1940-46.

Films (6 bobines) : Films de formation en temps de guerre pour les superviseurs de production, 1944-45, y compris un film sur l'emploi des travailleurs aveugles dans l'industrie. voir aussi 12.8.

12.4.5 Documents relatifs à la Vocational Education Act (VEA)
Amendements de 1968

Histoire: La Loi sur l'enseignement professionnel (77 Stat. 403), du 18 décembre 1963, autorisait le financement pour maintenir et améliorer les programmes d'enseignement professionnel existants et en développer de nouveaux. Les amendements à la Loi sur l'enseignement professionnel (82 Stat. 1064), du 16 octobre 1968, ont modifié la formule d'allocation de financement initiale de la VEA. En vertu de l'Education Amendments Act (90 Stat. 2108), du 12 octobre 1976, les allocations VEA ont été converties en subventions globales.

Documents textuels : Dossiers administratifs des subventions de l'exercice 1974, 1973-76.

12.5 Dossiers des projets et programmes spéciaux
1933-69

12.5.1 Dossiers du camp du Civilian Conservation Corps (CCC)
Programme d'éducation

Histoire: Créé le 22 novembre 1933, sous le contrôle du Département de la Guerre et la supervision du directeur du CCC. Le Bureau de l'éducation a agi à titre consultatif, sélectionné et nommé tous les enseignants et recommandé des procédures et du matériel pédagogiques. Arrêté le 8 octobre 1942.

Documents textuels : Procès-verbaux du Comité consultatif sur le programme éducatif du CCC, 1933-34, et du Comité professionnel sur la formation du CCC, 1941-42. Correspondance, 1933-45, y compris un fichier central, 1934-42, et correspondance du directeur du CCC avec les secteurs du corps d'armée, 1934-42. Mémorandums et documents connexes du directeur, 1936-38. Documents relatifs au matériel didactique, 1934-49. Publications et rapports, 1933-43. Dossiers du personnel, 1934-42.

Tirages photographiques et négatifs (275 images) : Programmes d'entraînement au camp dans chacune des zones du corps d'armée, montrant les enrôlés au travail et recevant l'instruction, 1940 (CCC). VOIR AUSSI 12.11.

Dessins (203 images) : Illustrations de Marshall Davis pour Camp Life, une série de lecteurs élémentaires et de manuels d'arithmétique utilisés dans les camps du CCC, 1939-40 (CLR, CLA, CLM). VOIR AUSSI 12.11.

Documents associés : Photographies associées dans RG 35, Records of the Civilian Conservation Corps, séries G et GE RG 79, Records of the National Park Service, séries CCC et RG 114, Records of the Soil Conservation Service, série G.

12.5.2 Documents relatifs à l'Enquête nationale sur la formation professionnelle
Éducation et orientation des nègres

Histoire: À l'aide des fonds autorisés par la loi sur les crédits de secours d'urgence (49 Stat. 115), le 8 avril 1935, le Bureau de l'éducation a mené une enquête nationale sur les possibilités offertes aux Noirs pour l'enseignement professionnel, 1935-36, avec tabulation et publication des résultats en 1937.

Documents textuels : Procès-verbaux, rapports, correspondance, mémorandums, formulaires d'enquête vierges et instructions sur leur utilisation, et dossiers de bureau des membres du personnel, 1935-38.

12.5.3 Dossiers du projet en recherche dans les universités

Histoire: Créé au Bureau de l'éducation pour soutenir les programmes de recherche dans les universités, avec des fonds fournis par la Works Progress Administration le 14 octobre 1935, à partir de la Loi sur les crédits de secours d'urgence (49 Stat. 115), le 8 avril 1935. Des études de projet ont été annoncées le le 24 janvier 1936 et conclu environ un an plus tard.

Documents textuels : Correspondance, propositions de projets, instructions et ébauches d'études et de rapports achevés, 1935-37.

12.5.4 Dossiers du projet d'éducation radiophonique

Histoire: Créé à l'aide de fonds alloués en décembre 1935 par la loi sur les crédits de secours d'urgence (49 Stat. 115), le 8 avril 1935, pour employer des travailleurs humanitaires dans l'organisation d'une unité de production radio et expérimenter l'utilisation de la radio à des fins éducatives. Terminé par défaut de crédits, le 30 juin 1940.

Documents textuels : Rapports, plans, correspondance, scripts, matériel publicitaire et dossiers budgétaires, 1936-40.

12.5.5 Dossiers du projet du Forum fédéral

Histoire: Créé au Bureau de l'éducation en janvier 1936 pour promouvoir l'éducation civique des adultes et fournir des emplois grâce à la création de groupes de discussion (forums) à travers le pays. Financé par des crédits de secours d'urgence. Terminé en juin 1941.

Documents textuels : Correspondance, émissions, projets d'État et fichiers de données, matériel publicitaire et dossiers budgétaires, 1936-41.

Tirages photographiques (203 images): Forums pour adultes et jeunes, membres du personnel et photos publicitaires pour les programmes de forums, 1936-41 (PF). VOIR AUSSI 12.11.

12.5.6 Dossiers du Service de moralité civile de l'école et du collège

Histoire: Créé en novembre 1941 en tant que successeur du Federal Forum Project à la suite d'une demande présidentielle adressée à l'administrateur de l'Agence fédérale de sécurité, le 2 septembre 1941. Terminé par l'échec des crédits, le 30 juin 1943.

Documents textuels : Rapports, correspondance et matériel publicitaire, 1941-1943.

12.5.7 Dossiers du High School Victory Corps

Histoire: Créé par le commissaire à l'éducation John W. Studebaker, le 25 septembre 1942, sur la recommandation de sa commission consultative du temps de guerre, pour donner aux élèves du secondaire la possibilité de participer à l'effort de guerre. Éliminé à partir de juin 1944, avec une disposition pour un programme tronqué au cours de l'année scolaire 1944-45.

Documents textuels : Correspondance, matériel publicitaire et scripts radio, 1942-44.

12.5.8 Archives de la guerre de l'ingénierie, de la science et de la gestion
Programme de formation (ESMWT)

Histoire: Créé au sein du Bureau de l'éducation en tant que programme de formation à la défense en ingénierie (EDT) par la première loi d'appropriation supplémentaire de la fonction civile de 1941 (54 Stat. 1033), le 9 octobre 1940, pour fournir une formation en ingénierie aux employés et aux futurs employés des industries. Élargi pour inclure la formation en chimie, physique et supervision de la production en 1941, et après que Pearl Harbor est devenu le programme ESMWT. Terminé le 30 juin 1945.

Documents textuels : Reports, correspondence, course plans, historical files, and financial records, 1940-45.

12.5.9 Records relating to school assistance for federally
affected areas

History: The Office of Education served in an advisory capacity to the Federal Works Agency in administering school aid provisions of the National Defense Housing (Lanham) Act (54 Stat. 1125), October 14, 1940, and as subsequently amended. Lanham Act funding for school construction terminated with the end of World War II, but annual funding for operating expenses in impacted areas continued. Subsequent acts authorizing funding for school construction and operation (64 Stat. 967 and 1100), September 23 and September 30, 1950, consolidated program administration in the Office of Education. Function transferred to the Department of Education by the Department of Education Organization Act (93 Stat. 668), October 17, 1979.

Documents textuels : Subject and office files, 1941-45. Memorandums and reports, 1947-50. Sample case files, 1951-61 and 1967-69.

Subject Access Terms: Day care.

12.5.10 Records relating to cultural exchange programs

Documents textuels : Grantee files of the foreign teacher exchange and teacher development programs, 1961-62. Case files of the foreign leader program, 1950-54. Records of the German teacher education program, 1951-53.

12.5.11 Records of the Survey of College Facilities for the
Defense Effort

History: At the request of the National Security Resources Board, the Office of Education surveyed 1,900 colleges and universities to determine the nature and extent of their resources and facilities during the period of national emergency declared during the Korean War.

Documents textuels : Sample of reports received, 1951.

12.5.12 Records of the Cooperative Research Program

History: Cooperative Research Act (68 Stat. 533), July 26, 1954, authorized the Office of Education to grant funds for basic and experimental research in education.

Documents textuels : Case file sample of disapproved proposals for research projects, 1957-61. Final project reports on the education of mentally and physically handicapped children, 1956-62.

12.5.13 Records relating to the National Defense Education
Programme

Documents textuels : State reports on training institutes sponsored at colleges and universities by the National Defense Education Program, 1964-66.

12.6 Records of Field Offices
1964-76

12.6.1 Records of Region IV (AL, FL, GA, KY, MS, NC, SC, TN)

Textual Records (in Atlanta): Selected reports on grants, 1970- 75. Final reports on approved grants, 1967-72.

12.6.2 Records of Region IX (AS, AZ, CA, GU, HI, NV, TT)

Textual Records (in San Francisco): California state plan, fiscal year 1975, under the Library Services and Construction Act Program, 1974-75. Annual fiscal and statistical reports, 1966-69, and annual reports of actual and projected vocational education activities, 1964-69, submitted by state and territorial departments of education under the Adult, Vocational, and Library Program.

12.6.3 Records of Region X (ID, OR, WA)

Textual Records (in Seattle): Final project reports of the Division of Occupational Adult Education, 1970-76.

12.7 Textual Records (General),
1939-83

Grant program administrative records and state plans for various Office of Education programs, 1962-83. Subject files of the Civil Defense Adult Education Branch, 1959-71. Evaluation reports under Title I and Secondary Education Act, 1967-68. Publicity subject files, 1952-54. National Center for Educational Research and Development assessment and progress reports and related material on education attainment, 1959-74 program and operational reports and related records, 1963-73 final project reports and related records, 1956-71 and basic research in education project files, 1966-72. Final grant reports, Office of Career Education, FY 1976-77. National Teacher Corps state status reports, 1966-67 press releases, 1966-69 newspaper clippings, 1965-69 and records relating to administrative history, 1965-67. Division of Plans and Supplementary Centers administrative records and annual grant reports, 1959-72. Division of Equal Educational Opportunity administrative files, 1965-72 grant reports, 1969-70 grant rejection letters, 1970-71 correspondence, 1970-71 regional monitoring reports, 1973-75 reading files, 1968-70 and records relating to desegregation in education,1962-74. Office of Migrant Education state plans, 1982-83 and annual evaluation reports, 1983. Bureau of Adult, Vocational, and Technical Education state plans, 1970-71 and grant files, 1964-71. Office of Education publications, 1963-68 and issues of "School Life" Magazine, 1939-52. Speeches of Oliver J. Caldwell, Bureau of International Education, 1952-65. Bureau of International Education records relating to international organizations with educational components as part of their mission, 1952-66. Records concerning Bureau of Research Programs, 1965-69. Minutes of the Advisory Committee on New Educational Media, 1958-67. Office of Assistant Secretary (Education) reading and program files, 1966-78. Office of the Assistant Secretary for Education program files, 1972-75and program and subject files, 1977-80. Records of the Bureau of Research including final reports of completed contracts funded by the National Defense Education Act (NDEA) of 1958, 1959-66 final reports of cooperative research projects, 1956-67 and final reports of various research projects, 1960-70. Bureau of Occupational and Adult Education grant case files relating to vocational education projects, 1974-77. Annual reports, project reports, and related documentation of national advisory councils, 1966-76. Records relating to the Bureau of Educational Personnel Development (BEPD). Occupational and Adult Education grant files,1966-74 and Office of Education sample grants case files, 1968-76 both administered by the Grants and Procurement Management Division. Research grants relating to the education of handicapped children, 1965-68.

12.8 Cartographic Records (General)

12.9 Motion Pictures (General)
1944-77

Indian ceremonials, 1954 (1 reel). Arts and crafts of southwest Indians, 1963 (1 reel). To Speak with Friends, produced by the National Educational Television and Radio center and the Office of Education, 1963 (1 reel). White House bill-signing ceremony to establish the National Technical Institute for the Deaf, June 1965 (1 reel). Captioned films for the deaf, one concerning finger spelling lessons, and the other a Ford Motor Company production entitled "Silent World, Muffled World," ca. 1967 (6 reels). Educational films documenting such subjects as combating illiteracy, employing and supervising the handicapped, supervising women, public service jobs, and the impact of technology on education, 1944-77 (158 reels).

12.10 Sound Recordings (General)
1965

Sound Recordings:Remarks by Commissioner Sterling McMurrin at various public functions, 1961 (3 reels). "A Fierce Commitment," ca. 1965 (1 reel).

SEE UNDER 12.2.1, 12.2.6, and 12.2.8.

12.11 Machine-Readable Records (General)
1969-71

National Assessment of Educational Progress (NAEP) survey, Year 1, 1969-70 (48 data sets) and Year 2, 1970-71 (53 data sets).

12.12 Still Pictures (General)
1918-48

Photographic Prints: Federal Security Agency black and white prints relating primarily to vocational training for World War II industries and other educational topics, 1934-48 (E, 6,000 images). Panorama photographs of Bureau of Education employees and education-related groups visiting Washington, DC, 1918-35 (PN, 8 images).

see Photographic Prints under 12.2.4, 12.2.11. 12.3.3, and 12.5.5.
see Photographic Prints and Negatives under 12.5.1.
see Drawings under 12.5.1.

12.13 Filmstrips (General)
1965

Instructional aid entitled "A Fierce Commitment: The Higher Education Act of 1965," accompanied by an audiocassette describing the Act and its components, 1965 (FC, 117 images).

Note bibliographique : version Web basée sur le Guide to Federal Records des Archives nationales des États-Unis. Compilé par Robert B. Matchette et al. Washington, DC : Administration nationale des archives et des dossiers, 1995.
3 tomes, 2428 pages.

Cette version Web est mise à jour de temps à autre pour inclure les dossiers traités depuis 1995.


The Many Declarations of the Philippines&rsquo Independence Day

If we are going to ask why we picked June 12, 1898 as the Philippines&rsquo Independence Day, we might as well consider the many declarations of the country&rsquos independence. A commonly overlooked fact about Philippine history is that there are many events in Philippine history in which Filipinos or their colonizers declared the Philippines&rsquo independence.

Au April 12, 1895, Andres Bonifacio proclaimed Philippine independence inside the Pamitinan Cave in Rodriguez, Rizal. On the wall of the cave, Bonifacio wrote &ldquoViva la independencia Filipinas!&rdquo (Long live the Philippine independence!) using a piece of charcoal. Bonifacio, along with seven comrades of the Katipunan who included Emilio Jacinto, hiked the mountain and found the cave, which was a suitable hideout and meeting place. There, they initiated new members into the Katipunan, after which, Bonifacio wrote the informal declaration of independence on the cave&rsquos wall.

Dans August 1896, during the Cry of Pugadlawin, Bonifacio and members of the Katipunan also shouted their proclamation of Philippine independence, which was symbolized by their tearing of cedulas, an act that represented their emancipation from Spain&rsquos colonial rule.

Au June 12, 1898, Emilio Aguinaldo proclaimed the Philippines&rsquo independence in Kawit, Cavite. It was also the day when the Philippine flag was first shown and waved, and the Marcha Nacional Filipina, which became the music to the Philippines national anthem, was first heard. Aguinaldo&rsquos proclamation of Philippine independence was formalized with the document, Acta de la Proclamation de la Independencia del Pueblo Filipino (Act of the Proclamation of Independence of the Filipino People), which was read by its author, Ambrosio Rianzares Bautista. The document is 21 pages long and was signed by 98 Filipinos.

Au August 1, 1898, Aguinaldo's proclamation was ratified by 190 town heads from 16 provinces around the country, giving it legitimacy and power.

Au October 14, 1943, Japan symbolically granted independence to the Philippines by establishing a new government headed by its Filipino president, Jose P. Laurel. The government was branded by historians as &ldquoPuppet Government&rdquo because of the tight control that the Japanese wielded over its affairs.


Pentecost 1945

Sunday, May 20 Medieval illustration of the Pentecost (12th century)

Pentecost ("the fiftieth day") is a Christian holiday commemorating the descent of the Holy Spirit upon the Apostles on the fiftieth day after the resurrection of Jesus Christ. The Apostles began to speak in many languages and have received other spiritual gifts. The event was foretold by Jesus before his Ascension.

In Christian tradition Pentecost is a moveable feast observed exactly seven weeks after Easter Day, i.e. 50 days after Easter (inclusive, 49 + Easter). It always falls on the seventh Sunday after Easter Day. In Eastern churches the date of Pentecost is calculated in the same manner but it usually differs due to the use of the Julian calendar instead of the Gregorian. Pentecost is a holy day of obligation in the Catholic Church.

© Calendar-12.com
We use cookies to personalize content and ads and to provide social functions and analyze traffic on our site. By continuing using our site, you accept our cookie policy and consent to the use of cookies. Lire la suite


Why June 12 is the pinnacle of Philippine independence

MANILA &ndash The day the Philippines gained independence is the pinnacle of patriotism, and June 12 holds that symbolic sense of a truly independent Filipino nation.

More than half a century ago, Filipinos commemorated the declaration of Philippine independence on July 4, which is the same day as the American Independence Day.

However, it was only in 1962 that June 12 was declared as the country's day of freedom through a presidential proclamation issued by President Diosdado Macapagal. This change of date was further cemented through Republic Act No. 4166 in 1964.

Macapagal said the recognition of the independence of a nation should not be accorded by any other country but itself.

"It is proper that what we should celebrate is not the day when other nations gave recognition to our independence, but the day when we declared our desire to exercise our inherent and inalienable right to freedom and independence," Macapagal said in a 1962 public address on Independence Day.

Macapagal underscored that June 12, 1898 is the "true birthday of an independent Filipino nation" for it was on this day that the country showcased to the world its resolve to consider itself "absolved of allegiance to the Spanish crown".

It was during this time that President Emilio Aguinaldo proclaimed the independence of the Philippines from the Spanish colonial rule in Cavite el Viejo (Kawit), Cavite.

This event was also the first time the Philippine National Anthem was performed publicly and the first time the Philippine flag was displayed.

Macapagal said the proclamation of Philippine independence on June 12, 1898 gave colonial Asia its first free and united nation.

"There had been other Asian revolutions before. But the revolution which culminated on June 12, 1898 was the first successful national revolution in Asia since the coming of the West, and the Republic to which it gave birth was the first democratic Republic outside of the Western hemisphere," he said.

Kalayaan 2020: Towards a free, united, and safe nation

The National Historical Commission of the Philippines (NHCP), which leads the nationwide Independence Day celebration, branded the theme of the 122nd anniversary as &ldquoKalayaan 2020: Tungo sa Bansang Malaya, Nagbabayanihan, at Ligtas&rdquo.

As the country battles the coronavirus pandemic, NHCP said this year&rsquos celebration would be dedicated to the front-liners in this health crisis.

&ldquoThrough their sacrifices of time, energy, expertise, and even their own lives, they strive to keep our nation safe,&rdquo the NHCP said.

The NHCP urged people to display the Philippine flag in homes, offices, and other buildings.

&ldquoOn Independence Day itself, we invite everyone to take pictures while holding a flaglet and a sign that says, &lsquoThank you, front-liners!&rsquo,&rdquo it said.

&ldquoThrough these simple acts, we can celebrate freedom even while staying at home. As we have said before, this pandemic will not stop us Filipinos from celebrating our freedom, a freedom won and defended by our heroes past and present,&rdquo it added. (PNA)



Yalta made the Allied democracies do things that has left an indelible blot on their history.

The Cossacks didn’t go willingly. British troops had to beat them into submission with billy clubs and rifle-butts. Eventually, almost 35,000 Cossacks were transported to their ‘mother country’ where the Soviets ‘welcomed’ them.

The vast majority of them were sent immediately to labor camps in Siberia, which were little better than the death camps the Nazis had built. Almost all of the Lienz Cossacks ‘repatriated’ back to Russia died in brutal suffering.


The ‘lucky’ ones didn’t even make it that far. Because many of the Cossacks weren’t born in Russia (their parents had left following the Russian Revolution) they were unable to be tried for treason as Soviet Citizens. Therefore the Red Army saved themselves the hassle of a military trial and executed them on the spot, with a bullet through the brains.

http://goo.gl/uzjtf7

Betrayal of Cossacks at Lienz A painting by Korolkoff

In the National Archives in Washington there exists a short clip of film which would appear to be the only one of its kind ever made. It is the unedited footage taken by an American army camera unit at a prisoner of war camp in southern Germany in February 1946. A card, headed "Return of Russian Prisoners to Russia," identifies the subject matter of the film and the location where it was taken.

For many years this unique piece of film was not available for public inspection. What it recorded was a small part of a vast operation that was one of the most sensitive of the Second World War, the handing over to Stalin of large numbers of Russians who in varying circumstances found themselves under German control by the war's end. Some of these Russians had been organized into military units to fight alongside German forces against the Red Army in addition to them were well-known Cossack regiments who had left their homeland in the period 1917 - 1921 after the defeat of the White Russian armies by the Bolsheviks. In all, several hundred thousand Russians - a staggering number - took up arms against the Soviet Union in the years following the German invasion in June 1941.



A history of every general election since 1945 in 12 graphs

Since 1945, there have been 18 elections. Labour and the Tories have won exactly nine each, although the Tories have held power for slightly longer. They have governed in turn, with each often dominating one decade before capitulating in the next.

The pundits and psephologists who covered these elections – from the BBC’s David Butler and Robin Mackenzie in the 1950s and ‘60s to their more recent successors – tackled familiar questions.

Who are newly powerful minor parties taking votes from? What will the swing between the two main parties be? Can either of them win a majority? Who has our electoral system historically favoured? And when did turnout dip to apathetic levels?

This election isn’t “unpredictable”, and there are parallels with 2015.

They looked to the past to answer them. Now, the historical precedents remain as helpful as ever. This election isn’t “unpredictable”, and there are parallels with 2015 – the rise of small parties isn’t unprecedented.

We can describe post-war politics in seven periods: Labour-Tories-Labour-1970s-Thatcher-Blair-coalition. First, this is who governed, decade-by-decade.

The first three periods alternated like a pendulum. After the war, Labour ran what remained of the 1940s under the mythologised Attlee government.

The Tories then won every election in the 1950s and had turned Labour’s 146-seat 1945 majority into a 100-seat Tory majority by 1959. They then lost every election in the 1960s, with Labour’s Harold Wilson winning a near 100-seat majority in 1966.

The 1970s defy easy analysis. The Tories’ Ted Heath beat Wilson in 1970, before losing twice to him in 1974. (The two fought for Number 10 four times.)

But after industrial disputes plagued Wilson’s unelected successor, Jim Callaghan, Margaret Thatcher closed out the decade by winning a modest majority in 1979. (Explore the 1970s in-depth, and 45 years of polling, on May2015.)

After that hesitant victory, the Tories collapsed in the polls. As unemployment doubled, rising from 6 to 12 per cent, Tory support fell from the mid-40s to less than 30 per cent.

But the Falklands War, from April to June 1982, reversed that three year slide in two months, and Thatcher went onto win triple-digit majorities in 1983 and 1987.

Thatcher’s majorities rose and fell, but her popularity scarcely changed. Every time she ran for Number 10 she won between 13-14 million votes, and 42-44 per cent of the vote.

Blair’s success was quite different. By his third election, in 2005, he had lost a third of his voters, but held onto power. First, he was elected by 13.5 million in 1997 – Thatcherite popularity.

But he quickly lost Labour’s long-earned support, while keeping the big majorities. No election was more important than 2001, often ignored by history. Nothing seemed to change. Labour lost just six seats, and the Tories won just one. But Blair had quietly lost 3 million voters.

No election was more important than 2001. Blair quietly lost 3 million voters.

Turnout had collapsed. In the fifteen elections from 1945 to 1997, turnout was always above 70 per cent. It had technically fallen to a post-war low of 71 per cent in 1997, but it had been at 72 per cent four times before (1945, 1970, October 1974, 1983) before recovering at the next election.

Then in 2001 it fell to 59 per cent. Labour’s vote share only fell from 43 to 41 per cent, but it had lost a fifth of its voters. Fewer people voted in 2001 than had at any election since 1945, even though there were now 11 million more eligible voters.

This new low, and Labour’s 1990s recovery, meant the Lib Dems won fewer than 5 million votes in 2001, after winning nearly 8 million in 1983, when they stood as the SDP-Liberal Alliance.

But, despite losing 3 million votes, they now held nearly twice as many seats. Never had so many votes had so little effect as those won by the SDP-Liberals in 1983. The centre-left Alliance polled only 700,000 fewer votes than Labour that year, but won just 23 seats. Labour won 209.

The bias in the election system has punished the Lib Dems for 70 years. Since 1945 they have won 14 per cent of all votes cast – and just 3 per cent of seats.

If seats were awarded under a pure form of “proportional representation” (PR), so that each party won seats in the same proportion as they won votes, the Lib Dems would have won more than 100 seats at nine of the past ten elections.

Since 1945 they have won 1,249 fewer seats than they arguably should have.

The failings of the system mattered little in the 1950s or ‘60s. But became meaningful when one in nine voters switched to the Liberals in 1974, and again in 1983.

Other parties have been similarly deprived. At the last election all the parties other than the Tories, Labour and Lib Dems won 28 seats, rather than the 77 PR would have given them.

Their rise has been consistent since the 1970s, when Northern Ireland’s unionists split from the Tories, nationalists parties made their first in-roads, and more independents began to stand.

In 2015, the parties being slighted will change but the issue remains. Ukip will likely be more under-represented than the Lib Dems have ever been.

Farage’s party is set to poll 15-16 per cent, but win just a handful of MPs. Under PR they would win more than 100. And despite losing seven in ten of their voters, the Lib Dems are still likely to be disadvantaged. If they win 7-8 per cent, as they are polling, PR would mean 45 seats, but they are on course for 25-30.

Ukip is set to poll 15-16 per cent, but win just a handful of MPs. Under PR they would win more than 100.

Who has benefitted? The two main parties of course, but none more so than Labour. For fifty years, our system has handed them artificially high majorities (under Blair) or saved them during nadirs (1983 and 2010).

Since 1945 the Tories and Labour have, respectively, won 41 and 40 per cent of all the votes cast across all 18 elections. But our system has given the Tories a slight advantage – they have won 46 per cent of all possible seats – Labour, who won slightly fewer votes, have held more seats (48 per cent).

Here’s how parliament – and history – would have looked if elections had been held under pure PR. Attlee and Heath would have held on to power in 1951 and 1974, but the Liberals would have effectively determined every government.

But the game is the game. And studying it uncovers two surprises.

• First, no leader has ever won more votes than John Major.
• Second, no Tory – or any leader bar Blair – has ever won more seats from one election to another than David Cameron did in 2010.

Could Cameron win more seats this year? It’s unlikely. He will struggle to without winning more votes, but no party has added to its vote share for four elections in a row, and the Tories haven’t meaningfully added to theirs twice in a row since Churchill.

So can the Tories win more seats? The polls imply the opposite: they suggest a 4 per cent Tory-à-Labour swing.

That’s not because Labour are winning over any 2010 Tories – they are winning just 4-5 per cent of those (per The Drilldown) – but because Ukip are still taking more votes from the Tories than Labour, and, most importantly, the Lib Dems collapse has gifted Labour 7 per cent of the vote (around a third of the 23 per cent who voted Lib Dem in 2010 have defected to Labour).

If it wasn’t for the Lib Dem collapse, Labour would currently be languishing in the mid-20s, and Ed Miliband would have been toppled long ago.

Instead, Ashcroft has put Labour ahead in nearly 40 Tory-held seats, and shown the Tories are no threat in almost any Labour seats, which is exactly what the national polls, or swing, implies.

The betting markets expect Labour’s leads to narrow, but they still imply a swing of around 3 per cent. That would be in-line with history. The average swing on election night swingometers has been just over 3 per cent, and, except for 1997, always between 1 and 5 per cent.

Ultimately, the swing is what matters. Ukip, the SNP, Lib Dems and Greens all eventually matter because of their effect on the “Big Two”, however disillusioned voters are with them. This election will be decided by whether Labour can win in places like Ealing and Stevenage, or Colne Valley and Glamorgan. These are Tory seats with majorities of 8-9 per cent that Labour need to win for an overall majority.

This election will ultimately be about whether Labour can win in Tory seats like Chester, Croydon and Stevenage.

To be the largest party, Labour need seats slightly higher up on their target list, like Chester and Croydon, or Wirral West and Worcester, where the Tories won in 2010 by 5-6 per cent. These are the seats Lord Ashcroft has been polling most recently.

His polls are all integrated into Florence, our new election-forecasting machine. She is predicting Labour to be the largest party, but fall short of a majority and 300 seats. For those, like Robin Day, interested in “principles not percentages”, we have been touring the key seats since September, and will be doing so every week until election day.


Related Stories

Aerial Minesweeping: Ingenious Solution to a Hidden Undersea Menace

When Germany deployed magnetic mines early in the war, Britain countered with aircraft that could explode them by mimicking a ship’s magnetic signature.

X-Plane Pilot Scott Crossfield: First to Reach Mach 2

This Hinged Biplane Could Fold to Save Space on Aircraft Carriers

One of the first carrier-based aircraft featured a space-saving folding fuselage and inflatable flotation devices in the event the pilot had to ditch.

Into Cold Air: Was an Airship the First to Reach the North Pole?

Of the multiple early explorers who claimed to have reached the North Pole, only the crew of the airship Norge definitively achieved their goal

Sitting Ducks Over Normandy: A C-47 Pilot Remembers D-Day

A C-47 pilot gives his son a firsthand look at the dangerous missions he flew in flak-filled skies on D-Day and beyond.


Voir la vidéo: Anthony Laurenzano June 12 1945 (Août 2022).